Skip Navigation Linksrègle-de-bon-usage-pour-l'utilisation-des-technologies-de-l'information-et-de-la-communication

RÈGLES POUR LE BON USAGE DES TECHNOLOGIES DE L'INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION

L'école rappelle que la Loi interdit, par l'intermédiaire d'un écrit, site internet quelconque ou tout

autre moyen de communication (blog, GSM, réseaux sociaux…) :

● de porter atteinte de quelque manière que ce soit aux droits à la réputation, à la vie privée et à l'image de tiers,

entre autres, au moyen d'images ou de propos dénigrant, diffamatoires, injurieux… ;

● d'inciter à toute forme de haine, violence, racisme… ;

● d'inciter à la discrimination d'une personne ou d'un groupe de personnes ;

● d'exercer sciemment et de manière répétée sur un autre élève ou un membre du personnel de l'établissement

 une pression psychologique insupportable par menaces, insultes, injures, calomnie ou diffamation ;

● de diffuser des informations fausses ou dangereuses pour la santé ou la vie d'autrui ;

● de porter atteinte à l'ordre public, aux bonnes moeurs, à la dignité des personnesou à la sensibilité

 des élèves les plus jeunes (p. ex. pas de production de site à caractère extrémiste, pornographique…) ;

● de diffuser des informations qui peuvent ternir la réputation de l'école ou être

contraires à la morale et aux droits en vigueur ;

● de porter atteinte aux droits à la propriété intellectuelle, aux droits d'auteur de quelque personne

que ce soit (p. ex. par l'interaction de copie ou de téléchargement d'oeuvre protégée…) ;

L'école sera particulièrement attentive aux « copiés-collés », sans mention de citation, dans les travaux.

● d'utiliser sans l'autorisation préalable de l'intéressé ou sans en mentionner lasource (son auteur)

des informations, données, fichiers, films, photographies,logiciels ou bases de données qui ne lui

appartiennent pas ou qui ne sont pas libres de droit. Il est par contre autorisé de mettre des ≪ liens vers ≫… ;

● d'inclure sur son site des adresses renvoyant vers des sites extérieurs qui soient contraires aux lois

et règlements ou qui portent atteinte aux droits des tiers ;

● de s'adonner au piratage informatique tel qu'incriminé par l'article 550 ter du Code pénal.